Nos Projets

Description

NCP&DC intervient dans son domaine d’activité à travers toute la République Démocratique du Congo. Plusieurs projets étudiés et suivis par NCP&DC sont en cours de discussion et développement dans les provinces de Kinshasa, Kongo Centrale, ex-Province Orientale, ex-Katanga, …

Installée à Zamba dans le district des Cataractes dans le Bas-Congo, la nouvelle cimenterie PPC B est déjà mise en service. Ce projet est issu d'un partenariat entre Pretoria Portland Cement LTD, Barnet Group et de la Société Financière Internationale.

Pour résoudre la problématique liée à la forte demande annuelle du ciment en RDC évaluée à environ trois millions de tonnes, la nouvelle usine en gestation a pris le pari de produire à elle seule 1 million de tonnes par an.

Notons que la construction de l’usine a été confiée à la chinoise Sinoma international engineering company, leader mondial dans le domaine et dotée d’une grande expérience dans la réalisation de projets intégrés en Afrique, plus particulièrement en Afrique du Sud, au Zimbabwe, en Angola et en Éthiopie.

La zone économique spéciale de Kimpese se développe dans le village de Malanga, situé à 150 km de Matadi et 225 Km de la ville de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. La compatibilité du projet de zone économique spéciale de Kimpese est en harmonie avec les schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme de la région au sein de laquelle il est développé.

La zone économique spéciale de Kimpese développera des projets industriels dans les domaines suivants :

  • Cimenterie : PPC-BARNET, début de construction septembre 2013, le lancement de la production est prévue pour fin 2016 avec une capacité installée de 1,1 million de tonne par an ;
  • Production des autres dérivés du calcaire : chaux et ses dérivées (peinture, etc.);
  • Production de sous produits de ciment: carrelage...
  • Production des concassés (aggregates);
  • Production des sacs d’emballages  ;
  • Transport des marchandises par route ;
  • Transport des marchandises par rail ;
  • Dépôts et station service  ;
  • Production des boissons: eau minérale, eau gazeuse, bière ;
  • Développement de village en centre industriel et urbain ;

D'une superficie de 80 026 km² et peuplée de 705 857 habitants, la Province de Lualaba est l’une des provinces les plus riches de la RDC car son sol et sous-sol recèlent d’importantes ressources minières et plusieurs grandes entreprises minières y sont implantées.

La Province de Lualaba produit près de la moitié de la production minière de la RDC.

Les différents projets NCP&DC dans la province du Lualaba visent :

  • La création et développement des Zones Economiques Spéciales ;
  • Le développement des cités ;
  • La création et développement des plates formes logistiques.

Création et développement des Zones Economiques

L’objectif pour NCP&DC est de développer des Zones Economiques Spéciales autour des certains grands projets, en créant une meilleure synergie avec les fournisseurs, sous contractants et la population environnante.

Le développement des zones industrielles, commerciales et cités

Il s’agit des projets à développer en partenariat public-privé, entre le gouvernorat provincial et les entreprises intéressées à y participer dont ceux établis, les miniers et leurs sous contractants.

Création et développement des plates formes logistiques

Compte tenu du nombre des activités minières, il existe des opportunités réelles de développement des plates formes afin de faciliter les opérations des sociétés minières. NCP&DC et ses partenaires mènent des études.

Ces projets visent les développements des Zones Economiques Spéciales à Maluku (Kinshasa), Matadi et Banana, sur un rayon de 500 km. La zone se trouve entre la RD Congo et l’Angola. La population totale est de +/- 20 millions d’individu. Le grand barrage d’INGA se situe dans la zone. Les études relatives au développement de ces zones sont lancées par la Banque Mondiale.

Les opportunités d’investissement sont:

  • La construction des nouveaux quais et ports à Matadi;
  • Construction d’un port en eau profonde à Banana;
  • Construction de chemin de fer Banana-Matadi et réhabilitation Matadi-Kinshasa;
  • Pêcherie industrielle;
  • Société de transport par rail;
  • Plate forme logistique;
  • Industries;